Compte rendu du concert de Sidilarsen et Dagoba

Publié le: mar 10 2009 par Zhykos

Tout d’abord je tiens à m’excuser car je n’ai pas encore les photos. C’est un ami qui les a et je ne l’ai toujours pas reçu. Je vous préviendrai à ce moment.

Malgré cette énorme boulette, la soirée s’est très très bien passée. Elle a débuté par un peu plus de 3 heures de train pour atteindre Reims, le tout suivi d’une heure de voiture pour rejoindre Vitry-le-François, ville où s’est déroulé le concert. Depuis plusieurs années cette petite ville de moins de 20000 habitants, l’endroit où je suis né et vécu 18 ans, accueille de temps en temps des groupes dans la salle municipale nommée l’Orange Bleue. Elle peut supporter 200 à 300 personnes selon moi, ce qui rend le concert très proche des artistes.

Dans un premier temps, un groupe local, Axtel (le site ne fonctionne pas chez moi) mais nous n’avons pas été les voir : nous nous sommes regroupés entre amis et nous avons parlé (plutôt tenté à cause du bruit) car cela faisait quelques mois que nous nous sommes vus. Ensuite vint une petite pause, temps d’installer le matos et ce fut au tour de Sidilarsen et là grosse surprise : c’est du gros spectacle ! Le groupe se donne à fond, la musique est trop bonne, des slams se mettent en place, des spectateurs montent sur scène et « dansent » : inoubliable. Nous avons pu profiter de nouveaux titres sortis de leur dernier album Une nuit pour 7 jours, qui sont très bons, et ils y ont ajoutés certains anciens titres de Eau comme A qui je nuis me pardonne ou encore La morale de la fable. Ce fut une partie très réussi malgré l’absence de Benben (guitariste) qui fut remplacer par Jérôme (fidèle backliner du groupe). Groupe à voir obligatoirement en concert !

Enfin, après la dernière pause, Dagoba avait tout le matériel d’installé et c’était parti pour du gros bruit. Le style est totalement différent de celui de Sidilarsen mais la musique est très plaisante aussi. Là le son est beaucoup plus brut et fait bien mal (uch la double pédale). Ici encore nous avons eu aussi le droit à du gros classique : The men you’re not, The things within … De nouveaux titres issus de Face the colossus furent aussi de la partie et comme le groupe précédent, ces nouvelles chansons sont vraiment bien. Concernant le déroulement, Dagoba fait aussi du spectacle : les 2 guitaristes bougent partout, le chanteur fait bouger la foule et le batteur, Frankie Costanza, m’a énormément impressionné. Il a l’air de s’amuser quand il joue, tout à l’air facile. Il fait tourner ses baguettes, il se lève, il fait des trucs de dingue, je pense qu’il s’agit d’un des meilleurs batteurs français. Encore un groupe à conseiller si vous aimez le genre.

Pour finir, j’ai toujours mal aux oreilles (c’est pas des conneries) : ça siffle des fois … Ce ne fut pas un week-end très reposant mais plaisant et à refaire si j’ai les moyens.

Filed under: Nozzhy
Tags: , , , , , , ,

Laisser un réponse

*

*


neuf − = 2