CRITIQUE : X-Men Origins, Wolverine

Publié le: mai 06 2009 par Zhykos
Cette fois-ci, on retourne dans le passé pour vivre celui de Logan alias Wolverine et de son frère Victor (Dents de Sabre) afin de connaître les origines de la série X-Men

On prend les mêmes et on recommence, enfin presque. De nombreux personnages récurrents ou connus sont là mais seul 2 ont déjà été vu :
Hugh Jackman et Patrick Stewart (Pr. Xavier). Les autres sont connus comme Liev Schreiber, Dominic Monaghan et j’en passe.  Il semblerait que le réalisateur ait voulu faire quelque chose avec sa propre identité ne suivant pas nécessairement ce qui a déjà été fait.
Le film débute donc sur l’enfance de Wolverine où il tue son vrai père qui avait tué son père adoptif (celui qui le gardait de force en fait). Superbe enfance ! Ensuite la fuite est la seule solution. Il est donc aidé de son frère (frère de sang, demi-frère, on ne sait pas trop) Victor. Ils vont donc parcourir les âges en survivant à la guerre de Sécession, à la 1re et 2nde Guerre Mondiale ainsi qu’au Vietnam mais là, les étincelles commencent à jaillir entre eux. Le grand (Victor) a trop de sang sur les ongles et ça Logan n’aime pas. Le fait d’avoir des pouvoirs et d’être immortel n’est pas une excuse pour massacrer des innocents sans raison et une pseudo rébellion débutée par Victor leur coûte le peloton d’exécution. Bien-entendu ils s’en sortent et un militaire vint les rencontrer pour les engager dans une unité spéciale remplie de mutants. Seulement lors d’une mission, des villageois pris en otage allaient se faire tuer car ils ne voulaient pas parler. Dents de Sabre commença le show mais Logan l’empêcha de commettre cet horrible acte. Plus rien ne sera comme avant désormais.

Quelques années après, Logan s’est posé au fin fond du Canada et vit pépère mais des morts inexpliquées apparaissent dans le rang des mutants. On pense donc que l’histoire devrait se focaliser sur la psychologie du personnage torturé par ce qui s’est déroulé dans son passé et ce qu’il va arriver dans un futur proche mais il n’en est rien. Il souffre (vite fait) et il veut surtout défoncer son frangin surtout depuis qu’il s’est fait les ongles sur sa copine. Le film est donc un enchevêtrement d’actions, de blagounettes et de … euh … rien. En gros il découvre que Stryker est un enfoiré de première et qu’il enferme des mutants à fin d’expérimentations. Le pire dans tout ça est que Wolverine en a fait parti à l’insu de son plein gré, ce qui a permis la création de l’Arme XI (Arme 11) qui va tout péter. Alors ce qui est drôle avec le bonhomme surpuissant c’est qu’il peut gérer tous les pouvoirs qu’on lui a inséré sans soucis, aucune phase d’apprentissage, de plus il maitrise parfaitement alors que le toubib qui s’en occupait 5 minutes avant le combat disait qu’il n’était pas fini …

J’ai lancé cette petite phrase totalement méchante pour en venir à une conclusion : le film contient un gros nombre d’incohérences ! Je ne me souviens pas du premier X-Men et je n’ai pas vu les autres (films sans intérêt selon moi) mais le pote avec qui j’étais connaissais tout par cœur (j’ai vérifié ses dires ^^). Y a des choses comme le labo qui n’est pas exactement le même (au niveau de la cascade), Scott explose son lycée quand son rayon est actif mais le super mut’ lui réduit sa portée et peut tirer à volonté … Toujours Scott, dans X-Men 1, il déteste Wolverine alors que c’est lui qui l’a sauvé. Wolverine perd la mémoire via un double headshot mais dans X-Men 1, lui et son frère sont les pires ennemis du monde (normal) mais aucune référence au fait qu’il se soient connus. Xavier marche (ça peut encore se comprendre s’il a un accident les années suivantes, bref je ne connais pas toute l’histoire) mais il arrive avec un hélicoptère minuscule pour sauver une dizaine de personnes … Je m’arrête là.

Tout ça pour dire que c’est un film moyen qui ne se base que sur l’action et non sur la psychologie du personnage, dommage. C’est un film gâché mais qui se rattrape par son humour sympa et quelques belles bastons ce qui lui permet de choper la moyenne. Un peu plus d’apparitions d’un autre personnage stylé, Gambit, auraient aussi été le bienvenue, mais non … Wolverine est à mon goût le meilleur personnage du comics et j’ai un peu peur que le prochain film contant l’histoire de Magneto soit pire, croisons les doigts.

Note : 5 / 10.

Filed under: Nozzhy
Tags: , , ,

2 Commentaires to “CRITIQUE : X-Men Origins, Wolverine”

  1. Aleks dit :

    Moi non plus je n’ai pas été convaincue…

  2. Théo dit :

    Heuresement que le jeu est bien meilleur ;)

Laisser un réponse

*

*


8 + = douze