VIDÉO TEST : Bioshock 2 (Xbox 360)

Publié le: avr 24 2010 par Zhykos
Image

Trois ans et demie après la sortie de l’immense Bioshock, 2K Games remet les couverts. Mais ce deuxième opus de la trilogie arrive-t-il à la cheville du premier jeu qui était énorme ?

Un Bioshock 1.5 ?

C’est une question que l’on peut se poser après avoir passé entre 8 et 12 heures sur Bioshock 2. Le premier jeu avait fait parlé de lui grâce à son univers si particulier : ambiance années 50 / 60, personnages charismatiques, superbes graphismes et j’en passe. Dans le 2 on retrouve tout ça sans de réelle innovation.

Pour ce qui est de l’ambiance, heureusement qu’elle est là car elle permet de créer le réel caractère de Bioshock 2. Sans cela, il s’agirait d’un simple FPS comme il en sort tous les ans. Ici on suit la droite lignée de son ancêtre : vieille musique, aspects graphiques avec de vieux éléments … On la suit d’autant plus que le 2 suit le 1 au niveau de l’histoire.

Vous vous souvenez peut-être du premier jeu. On incarnait un pauvre gugus dont son avion se crachait en pleine mer près d’un phare. L’aventure de Jack commençait alors au sein d’une cité sous-marine totalement inconnue. Héros malgré lui, Jack dû suivre les indications d’Atlas afin de se frayer un chemin dans Rapture. Ce chemin était bien-entendu parsemé d’embuches car les habitants de Rapture n’aiment pas trop les étrangers. Les chrosômes, comme on les appelle, adorent un produit nommé l’Adam et à cause de sa propriété menant à une dépendance, une guerre pour l’Adam éclata dans la cité, ce qui entama sa destruction. Jack réussi à s’échapper de Rapture après avoir croisé les Protecteurs, les Petites Sœurs, Sander Cohen, Atlas, etc.

Image Image

Nous démarrons donc après cette histoire même si celle-ci a débuté avant. Si vous avez vu le début du jeu, vous pouvez voir Rapture dans toute sa grandeur ainsi que des personnes se battant pour de l’Adam. En tant que Protecteur vous voulez sauver votre Petite Sœur attitrée mais il se passe quelque chose… Plusieurs années après vous revoilà tout beau tout propre après le bordel de Jack et un changement dans les forces dominantes. Après Andrew Ryan, Fontaine (dans le 1), c’est Sophia Lamb qui dirige Rapture et qui, par la même occasion, va tout faire pour vous mettre des bâtons dans les roues (encore une fois).

Voilà, tout est posé : vous jouez un Protecteur, de la série Alpha (série précédant celle de Bioshock 1), un peu trop attaché à une Petite Sœur du nom d’Éléonor, ce que Lamb n’apprécie pas. Delta, vous, allez donc vous venger et sauver votre fille. Un homme, Sinclair, apparu pour vous aider.

Gameplay 1.5 ?

Vous voyez donc que quasiment tout est identique entre les deux jeux même si le gameplay a un peu évolué. Il est désormais possible d’utiliser les plasmides (les pouvoirs) et les armes en même temps. A part ça, pas grand chose : nouveau système de piratage tout aussi chiant, nouvelles armes, nouvelles plasmides … mais pas grand chose de nouveau.

Les plasmides, au nombre de 11, sont très sympa à utiliser malgré qu’elles soient quasiment toutes issues su premier. De plus il est toujours possible de les améliorer moyennant de l’Adam. Quant aux armes (elles sont aussi améliorables), j’ai envie de dire qu’elles sont moins bien que le premier jeu. C’est un sentiment un peu dur à expliquer mais j’ai trouvé moins de fun à les utiliser. Dites au revoir à la clé à molette, le pistolet, la mitrailleuse … mais surtout à l’arbalète. Ici nous avons le droit à 6 nouvelles armes : la foreuse, le fusil sous-marin, la gatling, le lance-rivets, le fusil à pompe et le lance grenades (ou missiles / mines). Chaque arme peut utiliser 3 types de munitions différentes, ce qui change le gameplay. Mais c’est comme avant ! Et en plus les armes se ressemblent : l’arbalète est devenue le fusil sous-marin, etc.

Image Image

En clair, je suis déçu par tout l’attirail que l’on nous propose car cela influe beaucoup sur le gameplay et donc le plaisir de jouer.

De plus si on cherche la petite bête, le nombre de munitions ramassées s’avère énorme comparé au premier jeu. Je me souviens qu’il m’était arrivé plusieurs fois de tomber en rade sur plusieurs armes et donc de changer. Dans Bioshock 2, cela ne m’est jamais arrivé ! A moins de jouer au bourrin et / ou de ne pas savoir viser, vous ne tomberez jamais en manque de bastos.

Pour résumer on retrouve donc toutes les recettes du 1 dans le gameplay. On a une légère tendance à se déplacer moins rapidement mais c’est quand même efficace. Et la principale innovation est de pouvoir tirer et utiliser les plasmides sans être obligé de switcher rapidement. En gros c’est léger pour un nouveau jeu …

C’est un 2 ou quoi ?

Image

Comme je le disais c’est un peu dur à dire et surtout je vous ai fournis quelques preuves pour dire que ce n’est pas vraiment un nouveau jeu. Cependant même si le gameplay et l’histoire (deux des principales âmes d’un jeu) sont très similaires, il y a pas mal de détails qui viennent dire le contraire. Déjà le gameplay me plait moins mais c’est tout à fait voulu : on joue dorénavant un Protecteur, le jeu s’axe donc plus sur l’action avec l’armement adéquate. En plus de cela vient s’ajouter notre quête de vengeance, la protection et le sauvetage (ou pas) des Petites Soeurs … on se retrouve donc avec un nouveau jeu.

Le level design est très bien réussi avec 9 niveaux complètement distincts, ce que j’ai fortement apprécié. Que l’on soit dans l’Allée des Sirènes, chez Fontaine Futuristics ou le Parc Dionysos, chaque endroit a sa propre âme, ses propres caractéristiques, son bestiaires bien à lui. On ne se balade pas dans les endroits du premier jeu, c’est un peu dommage, j’aurais bien aimé voir un petit clin d’oeil … On se balade donc dans des paysages aux graphismes corrects sans atteindre des sommets. Il est bien-sûr plus beau que son ainé mais la concurrence est rude. Le jeu est très sombre avec un contraste très poussé propre à la série Bioshock, c’est très plaisant à l’œil. A cela vient s’ajouter une bande son exceptionnellement réussie, je prends plaisir à écouter les musiques et mêmes les doublages. Au niveau des bruitages, je regrette beaucoup toutes les musiques qui accompagnaient les distributeurs : dans le 2 on les entend moins et je les trouvais super drôles … Idem concernant les doublages des Petites Sœurs : on les attendait souvent chanter et là quedalle ou je n’ai pas fait attention mais en tout cas c’est moins plaisant.

On passe pas mal de temps avec les Petites Sœurs alors quelques chants auraient été la bienvenue. Les nouvelles phases avec les petites filles sont la principale nouveauté de ce jeu et je trouve cette idée plutôt pas mal. Pour récupérer l’enfant vous devrez toujours tuer son Protecteur mais après vous avez le choix de l’adopter ou de récolter son Adam. Cela n’a pas réellement de conséquence sur le jeu sauf au niveau de la récupération de l’Adam et des différents succès ou trophées. Vous aurez d’autres choix moraux à faire mais eux aussi n’influencent pas sur le déroulement du jeu. 2K aurait peut-être dû pousser un peu le concept pour permettre aux joueurs de réfléchir à leur choix car là on sait que ça ne fera rien bouger. Je ne parle pas de faire un Heavy Rain dans Rapture mais bon …

Image Image Image

Pour revenir rapidement au level design, je tiens à préciser qu’il n’est plus du tout possible de revenir en arrière, dans les précédant niveaux, comme avant. Cette option était pas mal car on pouvait repartir à la recherche de Petites Sœursoubliées, de magnétophones oubliés ou de chrosômes propres à certaines régions pour les étudier.

Vous l’aurez compris, Bioshock 2 est donc un nouveau jeu avec une nouvelle identité et qui reprend beaucoup de choses de son grand frère sans trop innover.

Un multi pour rattraper les choses ?

Le mode multijoueur est la grosse nouveauté de Bioshock 2. Dans le premier, il n’y avait pas de tel mode et j’avais trouvé le jeu tellement énorme qu’il n’était pas nécessaire d’avoir un multi. À vrai dire, un multi pour Bioshock 1 aurait sûrement fait perdre de la valeur au jeu. Je m’explique : avec un mode solo si grandiose, c’est difficile de faire un multi qui suive le niveau d’autant plus quand on n’est pas habitué à faire de tels modes.

Dans le 2, le multi ne fait pas tâche au solo. Il vient même rattraper le solo un poil décevant. Ce que j’ai aimé dans le multi c’est qu’il est totalement dissocié du solo. Les développeurs ont imaginé que le multi se basait sur la guerre pour l’Adam qui opposait les habitants de Rapture avant sa chute. On se retrouve donc dans des niveaux qui ne sont pas détruits … Mais surtout on joue avec les armes du premier jeu et que c’est bon ! Le gameplay lui aussi revient comme avant, on a presque l’impression d’être sur des rollers et c’est carrément meilleur.

Les modes se décomposent en habituel deathmatch, team deathmatch et d’autres comme Capture de Petite Sœur (qui n’est rien autre qu’un Capture The Flag). Tous les modes sont sympas mais pas le système de level. Ici on retrouve le même principe pourri que Call of Duty : plus tu joues plus tu débloques des choses. Ces choses sont des armes, des plasmides, des fortifiants, etc. On se retrouve donc parfois contre des gars level 40 sans skill mais qui vous poutre car vous n’avez rien pour vous défendre. Ça c’est bien quelque chose qui me gave ! Quand est-ce que les développeurs comprendront que ce système n’est pas du tout équilibré ?

Image Image

Malgré ça, le multi reste fun à jouer même si parfois on met des plombes à trouver des parties. Je tiens aussi à noter que l’entrée dans ce mode est super bien fait, le meilleur pour moi. On se retrouve dans une salle, un appartement plus précisément, dans lequel on peut choisir notre équipement (possibilité de faire plusieurs configurations comme Call of Duty), notre accoutrement … et on va dans une bathysphère pour aller se battre. Ce qui aurait été énorme c’est que si l’on constitue un groupe, on puisse tous se regrouper dans l’appartement.

Sinon je voulais vous faire une vidéo spéciale pour le multi mais comme un con je l’ai viré … donc pas de vidéo ni de screens :(

Conclusion

Malgré plusieurs défauts inhérent à être une pâle copie sans trop d’innovation, Bioshock 2 est un bon jeu. En effet il est toujours difficile de succéder à un énorme jeu comme Bioshock c’est pourquoi le 2 parait moins bien. De plus nous sommes moins surpris durant toute l’histoire : on devine très rapidement ce qu’il se trame et ce qu’il va arriver. Il n’y a pas non plus de gros moments mémorables comme le show de Sander Cohen dans le premier.

Donc si vous me demandez si je dois choisir entre les deux Bioshock, je réponds sans hésiter : le premier est meilleur. Cependant le deuxième est quand même très bon. Je vous le conseille si vous cherchez un FPS ces temps-ci car il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Par contre préparez-vous à passer 3 ou 4 heures terriblement longues au début mais après accrochez-vous car là, c’est du grand Bioshock.

Note : 7 / 10 (légende des notes). Ça vaut réellement 7.5 mais on arrondit en-dessous.

Pour finir voici la vidéo accompagnant le test. Je tiens à préciser que certains passages peuvent vous spoiler sur l’histoire alors vous êtes prévenus ;) En fait certains passages montrés sont complètement logiques si on réfléchit un peu. En effet on cherche à sauver Éléonor donc ce qu’il se passe dans la vidéo est normal … Mais on se sait jamais donc attention.

[adfever type= »product » value= »11347671″]

Filed under: Test
Tags: , , , ,

4 Commentaires to “VIDÉO TEST : Bioshock 2 (Xbox 360)”

  1. Nemozy dit :

    Beau test! Eh bien moi j’ai surkiffé si j’puis dire…
    L’atmosphère, l’essence même de Bioshock premier est toujours présente et le petit lot de nouveautés a fait son effet sur moi :)

  2. […] the original post here: VIDÉO TEST : Bioshock 2 (Xbox 360) | Blog Jeux vidéo, Vidéo Tests … AKPC_IDS += "9250,";Popularity: unranked [?] April 24, 2010   //   […]

  3. Franckeur dit :

    Salut,je doit dire que ce « vidéo test » est très complet et tu dit les choses essentiels sans trop spoilé le jeu ;)
    J’adore les phrases/titre comme « un multi pour rattraper les choses ? », gardés cette façon de rédigé vos tests, il sont super comme ça! bien structuré, malgré que sa me fasse pensé aux synthèses -_-« 

  4. Zhykos dit :

    @Nemozy
    Moi aussi j’ai aimé mais pas à ce point là ^^

    @Franckeur
    Merci ;) C’est vrai que c’est dur de ne pas trop spoiler car beaucoup de choses arrivent rapidement de ce jeu. Et puis on en avait parlé pour les Premiers Pas de ce même jeu ;)
    Pour ce qui est du test, c’est quelque chose que je préfère faire mais qui demande beaucoup plus de temps à écrire. Mais sinon pour moi un test devrait ressembler à ça au niveau de la structure et puis je montre bien ce que j’aime et ce que je n’aime pas.
    En tout cas merci pour ces encouragements.
    Et courage pour les synthèses, c’est bientôt fini ;)

Laisser un réponse

*

*


− cinq = 0