VIDÉO TEST : Killzone 3 (PS3)

Publié le: mar 27 2011 par Zhykos

Vidéo test Killzone 3

On se retrouve pour cette fin de semaine avec un jeu dans l’ère du temps : c’est la guerre soldat ! Désolé pour cette boutade de mauvais goût mais comme notre planète part en sucette, j’essaie de positiver …

Enfin bref, Killzone 3 reprend juste où le 2 nous avait laissé. Visari étant mort, nos amis Rico et Sev ont fait leur sale boulot et il faut maintenant fuir Helghan car ses occupants ne sont plus très contents. Voilà donc le synopsis de ce cinquième titre de Guerilla Games … Autant dire qu’ils n’ont pas été chercher longtemps pour trouver ces idées, cependant quelques événements inattendus viendront pimenter l’histoire, mais là je vous laisse les découvrir.

Vous l’aurez compris, le solo ne casse pas trois pattes à un canard au niveau scénaristique pur (j’entends pas là l’histoire) tandis que la mise en scène, les dialogues sont vraiment bien réussis. L’ambiance de Killzone 3 se caractérise bien par le mot guérilla : ça pète de partout dans des environnements plutôt confinés (couloirs …) et on n’a pas souvent de temps morts. Je regrette cependant deux choses. La première concerne l’immersion qui se voit gravement entachée par de trop nombreuses vidéos qui viennent couper l’action alors que celle-ci commençait à vraiment prendre forme. La seconde a le même symptôme que des jeux comme Call of Duty ou Halo : beaucoup de choses importantes se passent durant la partie mais rien n’est fait pour focaliser le joueur sur cet événement. Je m’explique, dans Killzone 3, durant une bataille, il y a parfois des transporteurs de troupes (des gros quadrupèdes robotiques) par exemple et il m’est arrivé plusieurs fois de les louper car trop occupé à me planquer sous le feu nourri ennemi ; et paf 5 helghasts au lieu de un ou deux. Pourquoi ne pas avoir fait un système comme Gears of War ou Bullerstorm où l’action est recentrée là où il faut ?…

En plus de cela vient s’ajouter une durée de vie misérable : j’ai terminé le jeu en mode normal en seulement 4 heures ! L’ajout du mode coopératif permet d’augmenter la rejouabilité du solo, enfin seulement si vous pouvez inviter quelqu’un chez vous pour jouer en splitté. Killzone 3 tire donc tout son potentiel dans son mode multijoueurs.

Même s’il ne possède que trois modes de jeu, le multi est vachement sympa. Le mode Guerilla, selon moi, ne vaut le coup que pour prendre en main le multi ou se faire des parties sans prise de tête car il s’agit d’un simple Team Deathmatch où les parties durent de 5 à 10 minutes (c’est très court). Les autres modes, Zone de guerre et Opération valent plus le coup car les parties sont plus longues et font souvent appel à des objectifs (Recherche et Destruction, etc.)

Pour donner un peu plus de détails, le multi est basé sur un système non équilibré : durant les parties on emmagasine de l’XP qui permet d’augmenter de niveau afin de récolter des points. Ces points sont nécessaires à l’achat d’améliorations ou de nouvelles armes pour les différents classes disponibles. Ces classes sont au nombre de 5 et comptent parmi elle, par exemple, le médecin qui a la possibilité de relever ses alliés et qui possèdent une petite mitraillette. Le système de classe est bien pensé car il permet de créer de réelles stratégies pour des matchs, mais le fait d’être sur un système non équilibré empêche les petits nouveaux de se démarquer car le manque d’armement puissant … se fait rapidement sentir.

En conclusion, si on regarde bien, Killzone 3 possède beaucoup de points noirs quand on le compare à la concurrence, mais quelle concurrence ? Si on regarde sur tous les FPS console, le solo est plus plaisant que les derniers Call of Duty ou même Halo Reach mais son mode multi est à des années-lumière de ces derniers (peu de modes et coopératif pourri comparé à Halo). Par contre si on regarde juste du côté de la Playstation 3, je ne vois aucun concurrent digne de ce nom. Le seul qui pourrait contrecarrer les plans de domination du titre de Guerilla Games, c’est Black Ops, mais comme son multi semble souffrir, Killzone 3 est donc seul en tête.

Un bon jeu donc avec un solo intense malgré une durée très faible et une immersion à corriger pour la suite. Quant au multijoueurs, il fait dans le classique mais le fait bien d’autant plus qu’il n’y a pour le moment aucun concurrent de taille sur PS3. Killzone 4, je l’espère, devrait corriger tous ces problèmes et proposer un titre capable de tenir son rang de Halo Killer.

Note : 8 / 10, même si la note vaudrait plus un 7,5 (légende des notes)

Filed under: Test
Tags: , , , , ,

4 Commentaires to “VIDÉO TEST : Killzone 3 (PS3)”

  1. Torog dit :

    Ah vous trippez bien, c’est cool ^^ Vous aviez préparés vos délires un peu à l’avance, nan ??

  2. Zhykos dit :

    @Torog Merci François ;-) Ouais on a préparé toutes les conneries à l’avance mais Adrien les a sorti à l’improviste ^^ Par contre le « jouis » est sorti tout seul …

    Sinon l’image c’est excellent, merci :D

  3. Docslumpy dit :

    On voit le changement de ligne éditorial ^^

    Vidéo test, très sympa qui confirme l’idée que je vais attendre que le jeu soit à 10€ dans quelques mois pour l’acheter. ^^

  4. Zhykos dit :

    @Docslumpy
    Oh tu sais il n’y a pas tant de changements que ça. C’est juste que maintenant on fait des conneries ^^
    Sinon oui pour 10€, ce jeu vaut le coup sauf si tu veux t’éclater en multi sur PS3, c’est le meilleur FPS à ce jour (à mon avis) sur cette console

Laisser un réponse

*

*


quatre + 7 =